Les Etats-Unis ont débattu sur l’ouverture possible des banques au cannabis.

Les Etats-Unis ont débattu sur l’ouverture possible des banques au cannabis.

A l’heure actuelle, il est toujours difficile de payer son cannabis ou son chanvre industriel par carte bancaire dans les pays ou états où ce denier est légal. Ce 23 juillet, les Etats-unis ont fait un pas en avant lors d’une audition au Sénat pour savoir si ils devaient oui ou non, autoriser le cannabis


A l’heure actuelle, il est toujours difficile de payer son cannabis ou son chanvre industriel par carte bancaire dans les pays ou états où ce denier est légal. Ce 23 juillet, les Etats-unis ont fait un pas en avant lors d’une audition au Sénat pour savoir si ils devaient oui ou non, autoriser le cannabis à avoir accès aux services traditionnels de la finance.


Un débat avait lieu ce mardi 23 juillet sur la possibilité d’autoriser les transactions bancaires liées au cannabis aux Etats-Unis. Pour rappel, ce dernier est toujours interdit au niveau fédéral. C’est la raison pour laquelle, il est également toujours très difficile de payer par carte bancaire du chanvre industriel (CBD) en Europe, car les systèmes de paiement en ligne sont majoritairement situés au Etats-Unis. Ceux qui autorisent le paiement en ligne de chanvre industriel, ajoutent d’énorme charges aux commerçants et un taux de commission sur les transactions beaucoup plus élevé que pour des ventes traditionnelles.

Lors de de ce débat, le sénateur de l’Oregon, Jeff Merley, a rappelé que l’utilisation forcée de payements en cash était une invitation au “ blanchiment d’argent, au vol, au crime organisé et aux non paiement des taxes”, dans son pays. Il a cité comme exemple “ridicule” qu’il n’existait qu’un seul centre de paiement de taxe au Colorado étant capable d’accepter le paiement en espèces. Ce qui amenait à certaines situations absurdes comme le déplacement en voiture de dizaines de milliers de dollars sur de longues distances, d’un endroit à l’autre de l’ Etat, pour que les gérant de dispensaires de cannabis puissent payer leur taxes. Le sénateur a également souligné que chaque entreprise, si elle était légale, devait disposée des mêmes droits, comme l’accès au système bancaire.

Le ciel ne nous est pas tombé sur la tête


Le sénateur du Colorado au Congrès, Cory Gardner, qui avait plaidé contre la légalisation récréatif du cannabis à ces débuts pour son Etat, a encouragé son pays à changer cette loi absurde, empêchant les banques d’accepter un seul dollar provenant de ce marché. “ Je n’encourage pas et je n’encouragerai pas mes enfants à consommer de la majiruana. Mais le ciel ne nous est pas tombé sur la tête avec la légalisation dans certains états”, concédait-il. Ce dernier a plaidé pour que chaque entreprise ait les mêmes droits au niveau bancaire si le deal est légal.

Enfin, rappelons qu’au Etats-Unis, 11 états ont légalisé le cannabis récréatif et 23 le cannabis médicinale. Il est par contre toujours interdit au niveau fédéral.

Cannalux
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *