Comment reconnaître du bon CBD ?

Comment reconnaître du bon CBD ?

De nombreuses personnes commandent des produits contenant du CBD en ligne, mais malheureusement, la plupart d’entre elles ne savent pas réellement ce qui se trouve à l’intérieur et sur celles-ci. Afin de bien choisir vos fleurs de cannabis cannabidiol 100% légal, nous vous parlerons de certaines pratiques peu scrupuleuses appliquées à vos produits préférés. L’ajout de terpène sur

De nombreuses personnes commandent des produits contenant du CBD en ligne, mais malheureusement, la plupart d’entre elles ne savent pas réellement ce qui se trouve à l’intérieur et sur celles-ci.

Afin de bien choisir vos fleurs de cannabis cannabidiol 100% légal, nous vous parlerons de certaines pratiques peu scrupuleuses appliquées à vos produits préférés.

L’ajout de terpène sur des fleurs de cannabis peu odorant

Les terpènes sont des molécules aromatiques produites naturellement par les plantes. Il en existe plusieurs milliers différents. Chacune de ses molécules possède sa propre odeur caractéristique. C’est la raison pour laquelle certaines variétés de cannabis CBD peuvent avoir un arôme fruité, terreux ou même une odeur « cheesy » !

D’autres variétés de chanvre par ailleurs produisent peu de terpènes et n’ont donc pas ou peu d’odeur. Bien qu’une forte odeur ne soit pas toujours synonyme de qualité, certains acteurs du marché n’hésitent pas à rajouter des terpènes sur leurs produits afin de tromper le consommateur une fois l’ouverture du sachet. Si une odeur optionnelle se dégagé avec du CBD, ce n’est généralement pas bon signe. Car si dans la cuisine on mange d’abord avec les yeux, dans le cannabis, on goûte d’abord avec son nez !

via GIPHY


Comment vérifier si mes fleurs ont une odeur naturelle ou modifiée ?

Pour vérifier, une fois votre commande reçue, ouvrez l’emballage. L’odeur s’en émanant doit être la même que celle produite par les fleurs lorsque vous les écrasez ou les émiettez dans votre grinder par la suite. Si un parfum est présent lors de l’ouverture de l’emballage mais qu’aucun arôme ne se dégage lorsque vous réduisez les fleurs en miettes, cela accrue les chances que ces dernières ont subi l’ajout de terpène sur leur extérieur.


Comment est abaissé le taux de THC ?

Dès à présent, nous nous attaquons à un sujet trop peu mis en avant par l’industrie du chanvre légal. Aujourd’hui, la législation européenne autorise la commercialisation du chanvre dont le taux de THC (la molécule psycho-active, considérée comme un stupéfiant) est inférieur à 0,2%.

Le cheval de bataille des producteur est donc cette limite de 0,2% de THC à ne pas dépasser. Ils font leur maximum pour avoir des plantes avec un taux de CBD important tout en respectant la limitation du THC. Un produit testé au dessus de 0,2% ne sera donc pas vendable et toute une récolte pourrait être affectée. Afin d’avoir de belles fleurs bien compactes, une plante de chanvre a besoin de beaucoup de lumière, d’engrais et de chaleur, mais ces conditions implique aussi une augmentation du taux de THC. De plus, très peu des fleurs possèdent un taux de THC génétique inférieur à ces fameux 0,2%, hormis le chanvre industriel produisant peu de fleurs.

cultur de chanvre

Comment arrivent-ils à contourner ce problème ?

Les producteurs de CBD abaissent ainsi le taux de THC à l’aide de processus chimiques. Malheureusement, ces actions chimiques n’agissent pas seulement sur le THC, elles abaissent et détruisent l’ensemble des cannabinoides présents dans les fleurs… il en est de même pour notre cher cannabidiol.

Le résultat ? un produit de basse qualité mais qui respecte la législation !

Les méthodes couramment utilisées :

La première méthode consiste à faire baigner les fleurs dans une solution d’éthanol ou de butane pour que les trichomes (résidus résineux où se trouvent les substances actives du chanvre) se diluent dans le solvant. Ainsi, le THC et toutes les substances naturelles s’échappent du produit final, manque de chance! S’en suit un rinçage et un séchage. Avec cette technique, l’aspect extérieur des fleurs de chanvre n’est pas modifié mais l’odeur en prend un sacré coup. En ouvrant le sachet vous sentirez une odeur désagréable d’alcool vous chatouiller les narines.
Sympa non ? 

toxicité dans les fleurs


Enfin, une autre technique, consiste à descendre les taux de cannabinoïdes au CO2. Cette technique, de plus en plus utilisé, mais plus coûteuse demande une grande expertise. Elle altère moins les fleurs et détruit moins les terpènes présents naturellement dans les fleurs à l’inverse d’une fleur qui aura baigné dans de l’alcool. Alors, avant de choisir du CBD, veuillez bien à ne pas acheter n’importe quoi, et surtout, fuyez les fleurs aux parfum d’éthanol !


v

Cannalux
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *