Le Luxembourg cultivera sa propre Ganja

Le Luxembourg cultivera sa propre Ganja

Le Luxembourg sera le premier pays européen à légaliser la culture, la vente et la consommation de cannabis. En effet, le ministère de la Santé a confirmé que les cultures de chanvre se passeront sur son sol pour ses résidents, mais avec beaucoup d’encadrement. Le Luxembourg légalisera d’ici 2 ans l’usage « récréatif » du cannabis. Les

Le Luxembourg sera le premier pays européen à légaliser la culture, la vente et la consommation de cannabis. En effet, le ministère de la Santé a confirmé que les cultures de chanvre se passeront sur son sol pour ses résidents, mais avec beaucoup d’encadrement.

champs de chanvre industriel Luxembourgeois

Le Luxembourg légalisera d’ici 2 ans l’usage « récréatif » du cannabis. Les plus grandes idées entourant ce projet devrait être introduit devant le conseil de gouvernement avant Noël. Une fois approuvé par ce dernier, les travaux sur le projet de loi pourront commencer. L’exécutif veut dépénaliser, voire légaliser sous des conditions qui restent à définir, la production sur le territoire national de même que l’achat, la possession et la consommation de cannabis récréatif. Selon le ministre de la Santé, Etienne Schneider, « il y aura des plantations au Luxembourg, bien sécurisé, bien entendu, mais il y en aura au Luxembourg », une aubaine pour les agriculteurs ou les producteurs ayant la main verte.

Le Luxembourg compte actuellement plus de 600.000 habitants mais chaque jour 200.000 personnes vivant en France, en Belgique et en Allemagne traversent la frontière pour venir y travailler. Ce qui pose la question du marché noir. Le gouvernement est d’ailleurs en discussion avec les pays frontaliers pour ne pas intensifier les contrôles aux frontières car le territoire est déjà fort engorgé avec le nombre grandissant de frontaliers.

Hand holding marijuana leafs ( Cannabis sativa indica )

Le gouvernement veut éviter le tourisme de la drogue en réservant le cannabis aux besoins personnels des résidents majeurs. La population devraient également progresser, étant donné que ce pays réservera la vente du cannabis aux seuls résidents.

Après 40 ans de répression, le Grand-Duché veut changer cette politique répressive. La légalisation du cannabis étant un moyen de reprendre le contrôle face à l’échec de la répression.

Enfin, de nombreuses questions subsitent quant à l’argent généré par ce nouveau business. Qu’en sera-il des taxes qui y seront ajoutées, quel taux ? Encore de nombreuses question plane sur ce dossier. Seule certitude, les recettes provenant de la vente du cannabis seront investies prioritairement dans la prévention, la sensibilisation et la prise en charge dans le domaine de la dépendance.



Cannalux
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *